Vous cherchez un bon leurre pour la pêche au bar ? Ce poisson de couleur grisâtre est l’une des captures les plus convoitées par les pêcheurs du monde entier. Mais, lorsque vous vous lancez dans la pêche au bar, le leurre choisi est un élément crucial pour avoir du succès. Chez Chinesteta nous disposons d’une grande expérience dans la fabrication de leurres de pêche au bar et dans cet article nous rassemblons les principaux aspects à prendre en compte pour choisir un bon leurre.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, faisons une brève introduction sur le bar, l’une des proies les plus convoitées.

Les caractéristiques du bar

Le bar est un poisson de taille moyenne/grande que l’on retrouve souvent dans toute la mer Méditerranée et dans l’océan Atlantique, des côtes africaines (Sénégal) jusqu’en Norvège. Ils peuvent peser autour de 10 kg mais une prise moyenne se situe en général à plus d’un kilo (en effet, attraper un bar de 4 à 5 kg est déjà un vrai succès !).

senuelos-pesca-lubina

Un bar capturé avec un leurre de pêche Chinesteta

Cette espèce est d’une couleur grisâtre, il a un ventre blanc perlé et une forme courbée très caractéristique et visible pour les pêcheurs. Comme le black bass, il se distingue par sa grande bouche très puissante et intraitable avec ses proies. Les deux poissons présentent des habitudes très similaires.

Le bar est un poisson très convoité par les pêcheurs qui se mettent à le chercher pour plusieurs raisons. La première est sa forme attrayante et ses couleurs qui le différencient clairement des autres poissons. La deuxième est son agressivité, le bar est un poisson vorace qui attaque ses proies d’une manière très caractéristique. Cela fait de lui une capture très intéressante. Enfin, les pêcheurs le recherchent pour sa chair très savoureuse et sa grande valeur gastronomique.

Même si pêcher est compliqué, dans certains lieux le nombre de bars dans l’eau est assez élevé, principalement en raison du fait que la plupart d’entre eux s‘échappent des fermes ou des piscicultures. Lorsque la mer est agitée, les cages se brisent et ces poissons sont remis en liberté, ce qui fait qu’il y a des milliers de bars dans nos côtes issus de piscicultures. Ces bars élevés à l’origine en captivité sont beaucoup plus faciles à pêcher. En effet, lors de leur élevage dans les fermes, ils sont nourris très souvent pour leur permettre de grandir plus rapidement. Une fois en liberté, ils doivent être très agressifs pour s’alimenter au même rythme. Cela fait d’eux des proies plus faciles pour les pêcheurs.

piscifactoria-lubina

Établissement piscicole en pleine mer

Si ces raisons vous attirent et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, l’une des premières étapes est de choisir un bon équipement. Et l’élément crucial est d’avoir un leurre approprié. Pour vous aider dans ce processus, nous énumérons 5 conseils pour choisir le meilleur leurre à bars.

Comment choisir le meilleur leurre à bar

Qu’il se lance suffisamment loin

Soyons clairs : les bars sauvages ne sont généralement pas faciles à pêcher. Qu’ils soient dans l’eau salée ou dans l’eau douce, ils choisissent souvent les coins reculés pour se cacher et vous devrez les atteindre si vous voulez les capturer.

Dans le cas d’une pêche en mer, les bars se trouvent souvent dans les zones où les vagues se brisent, à une certaine distance de la côte. Si la mer est tranquille, vous pourrez pêcher dans un bateau mais elle est agitée – comme souvent dans la Cantabrique, par exemple – vous aurez besoin d’un leurre à bars qui peut se lancer depuis la rive et qui va le plus loin possible.

Les Chinesteta Lures sont fabriqués en bois, ce qui permet à son lancer d’aller jusqu’à 40 mètres plus loin que les autres leurres de pêche. Ils sont donc parfaits pour attraper ces bars qui semblent inatteignables.

À cet égard, le Bluefish 125 de Chinesteteta est un bon choix, une pièce qui se distingue par son lancer. Le Bluefish 125 se lance comme une balle et il va bien plus loin que les autres leurres à bar.

chinesteta-bluefish-125

Le Bluefish 125 de Chinesteta

Cherchez un leurre à bar qui résiste aux eaux les plus troubles

Le bar est un poisson qui attaque généralement lorsque les vagues et l’eau sont agitées. Ils vont vers le récif, là où les vagues se brisent et profitent de l’écume alors créé pour se lancer sur leurs proies. Comme nous l’avons dit précédemment, il est indispensable que votre leurre de pêche au bar lance bien et qu’il atteigne ces zones. Cependant, si vous y arrivez mais qu’au moment de plonger dans l’eau il ne résiste pas à l’attraction des vagues, vous perdrez tout ce qui a été accompli. Vous aurez besoin d’un leurre de pêche résistant, lourd et résistant au mouvement des eaux les plus vives.

Chez Chinesteta nous fabriquons des leurres très résistants. Le Seabass 120 est particulièrement adapté. Il est de taille moyenne, lourd, et il résiste très bien aux chocs de l’eau.

chinesteta-sea-bass-120

Le leurre de pêche pour bar Sea bass 120

Évitez les leurres de pêche avec des billes bruiteuses

Les bars sont des poissons extrêmement méfiants qui ont appris à reconnaître le son de crécelle des leurres et qui tomberont difficilement dans cette ruse. En plus de vivre dans la mer, les ports, les quais, les marécages et les brise-lames, ils remontent souvent les fleuves et font de l’eau douce leur environnement. Ils profitent des cannes, des bateaux, des rochers et des obstacles les plus éloignés de la côte pour se cacher et chasser les poissons pris au dépourvu qu’ils trouvent à proximité.

Étant donné qu’il n’y a pas de vagues dans ces zones, ils sont très tranquilles et silencieux. C’est pourquoi vous aurez besoin d’un leurre de pêche au bar silencieux, sans bille bruiteuse et qui n’effraye pas ces poissons avec son bruit. Aucun des leurres Chinesteta n’a de bille bruiteuse, ce qui les rend parfaits pour la pêche de cette proie. Les bars se méfieront beaucoup moins d’un leurre silencieux qu’ils n’associeront pas aux pêcheurs.

Cherchez un leurre à bar qui vous permette de jouer avec les mouvements

Comme pour pêcher la plupart des poissons, le mouvement qui vous permet de réaliser votre leurre est la clé pour chasser les bars.

Avec ce poisson, il faut généralement utiliser un mouvement en zigzag (aussi appelé « walking the dog ») qui est le plus commun pour les attirer. Selon le modèle de leurre que vous utilisez, vous pourrez réaliser ce mouvement en zigzag de façon plus large ou plus court. Voyons quand il est préférable d’opter pour l’un ou l’autre :

  • Si vous constatez que les bars sont agressifs, il sera plus efficace de réaliser un mouvement court et rapide. Les poissons détecteront plus facilement le leurre et n’hésiteront pas à l’attaquer. Le Seabass 120 de Chinesteta est parfait pour réaliser ce type de mouvement.
  • En revanche, si vous remarquez que les bars sont méfiants, vous devrez utiliser un leurre qui vous permette de réaliser des mouvements plus larges et lents. Si les poissons sont méfiants, ce mouvement moins rapide ne les effrayera pas mais leur donnera plus de confiance. Vous ne savez pas quel leurre utiliser pour cela ? Le Sea Fishing 120 est parfait.

La qualité de l’hameçon est importante

Un bon hameçon est toujours pertinent pour la pêche ! Notamment avec le bar. Selon le type d’eau dans laquelle vous les trouverez, votre leurre devra avoir un triple spécifique.

  • Lorsque vous pêchez en eau douce, vous utiliserez un hameçon de base – toujours de qualité -. Le bar est un poisson agressif donc il est intéressant pour nous qu’il soit renforcé pour résister à ses morsures sans se tordre. Le Black Bass 120 de Chinesteta répond très bien à ces besoins.
  • Quand vous pêchez en eau salée, vous devrez noter que le triple résiste au salpêtre. Sinon, il rouillera en entrant en contact avec l’eau. En mer il est notamment important que le triple de votre leurre à bar soit renforcé. Chez Chinesteta nous travaillons avec des hameçons de très haute qualité, que vous pourrez retrouver dans la plupart de nos modèles : Seabass 120, Sea Fishing 120, Bluefish 125. Ceux-ci ont tous des triples renforcés et un revêtement pour l’eau salée.

Tous les leurres Chinesteta sont dotés de triples de qualité testés par les pêcheurs du monde entier. Si vous pêchez avec un leurre Chinesteta ou un leurre d’une autre marque, soyez toujours attentif aux hameçons ! Ils peuvent faire la différence entre la réussite ou l’échec d’une prise.

Autres conseils pour la pêche au bar

Maintenant que nous avons vu les points principaux à prendre en compte pour choisir un leurre pour la pêche au bar, nous allons revoir une série de recommandations générales.

  • Le leurre que vous choisissez est essentiel mais la canne joue aussi un rôle fondamental. Elle doit être assez longue pour supporter le poids du leurre choisi. Pour un leurre Chinesteta de 100-120 mm, la canne idéale est de 2,10 m de long. Pour des leurres de pêche au bar plus lourds, vous aurez besoin d’une canne de 2,70m. Il est important de choisir une canne qui permette au leurre (les grammes en poids au lancer) d’avoir l’effet approprié. Sinon, vous pourrez briser l’anneau ou la pointe de la canne.
  • Comme beaucoup de prédateurs, les bars sont une espèce très active aux heures où il y a peu de lumière, il vous sera donc plus facile de les trouver à l’aube, au coucher du soleil et la nuit. La bonne stratégie est de profiter de ces heures d’obscurité pour les tenter et les capturer. Même si c’est plus courant à l’aube, il y a aussi des pêcheurs qui essaient la nuit. Ils se rendent souvent dans les zones portuaires ou les brise-lames pour profiter des lumières avoisinantes et ne pas être dans l’obscurité totale. Cependant, il y aussi des pêcheurs qui pêchent dans des lieux plus reculés sans éclairage. Dans ces zones, les bars sont plus confiants car ils ne sont pas aussi habitués aux pêcheurs. Cependant, c’est dangereux pour les pêcheurs qui peuvent avoir un accident à cause de la lumière et ne trouver aucune aide à proximité.
  • Dans la pêche au bar, il est assez fréquent de pratiquer la « capture et remise en liberté ». C’est l’un des courants les plus importants pour les pêcheurs qui s’y aventurent pour éviter que les poissons ne s’épuisent et pour continuer de pêcher de manière durable.

Conclusion

Comme nous l’avons déjà indiqué précédemment, le bar n’est pas un poisson facile à pêcher. C’est une prise prudente et très méfiante qui se cache et qui se méfie des bruits. Les débutants peuvent trouver cela difficile de les trouver ou de ne pas les effrayer. Mais, comme tout, la pratique fait la perfection. L’expérience apprendra au pêcheur où chercher ces poissons et comment réaliser les mouvements appropriés pour les attraper. C’est pourquoi il sera toujours nécessaire de disposer d’une bonne canne et d’un leurre de pêche à bar approprié.